L’entreprise biopharmaceutique a produit avec succès des particules pseudo-virales (PPV) du coronavirus en seulement 20 jours à l’aide d’une technologie exclusive de production sur plantes
La plateforme de Medicago est capable de produire à la fois des candidats vaccins et anticorps contre la maladie COVID-19

QUÉBEC, le 12 mars 2020 /CNW/ – Medicago, une entreprise biopharmaceutique dont le siège social est situé à Québec, a annoncé aujourd’hui avoir produit avec succès des particules pseudo-virales (PPV) du coronavirus en seulement 20 jours après avoir obtenu le gène du virus SRAS-CoV-2 (causant la maladie COVID-19). La production de ces PPV est la première étape du développement d’un vaccin contre la COVID-19 qui fera maintenant l’objet de tests précliniques pour évaluer son innocuité et son efficacité. Une fois ces tests terminés, Medicago prévoit discuter avec les agences de santé compétentes pour lancer des essais cliniques humains du vaccin d’ici l’été (juillet/août) 2020.

Medicago utilise également sa plateforme technologique pour mettre au point des anticorps contre le virus SRAS-CoV-2 en collaboration avec le Centre de recherche en infectiologie de l’Université Laval, dirigé par Gary Kobinger, Ph. D., qui a aidé à mettre au point un vaccin et un traitement contre l’Ebola. Ces anticorps anti-SRAS-CoV-2 pourraient être utilisés pour traiter les personnes infectées par le virus. Cette recherche est financée en partie par les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC).

Medicago est un chef de file de la technologie de production sur plantes ayant déjà démontré sa capacité à être un premier intervenant dans une pandémie de grippe. En 2009, l’entreprise a produit un candidat-vaccin de grade recherche contre la grippe H1N1 en seulement 19 jours. En 2012, Medicago a fabriqué 10 millions de doses d’un vaccin influenza monovalent dans un délai d’un mois pour la Defense Advanced Research Projects Agency (DARPA), qui fait partie du département de la Défense américaine. En 2015, Medicago a également démontré qu’elle pouvait rapidement produire un cocktail d’anticorps monoclonaux anti-Ebola pour la Biomedical Advanced Research and Development Authority (BARDA), qui fait partie du département de la Santé et des Services sociaux des États-Unis.

« Le rythme de nos progrès initiaux pour la COVID-19 est attribuable à notre plateforme de production sur plantes qui peut produire des vaccins et anticorps afin de contrer cette menace mondiale pour la santé publique. La capacité de produire un candidat-vaccin en 20 jours suivant l’obtention du gène est un facteur de différentiation crucial pour notre technologie éprouvée. Cette technologie permet de passer à l’échelle industrielle à une vitesse sans précédent pour potentiellement combattre la COVID-19 », a déclaré Bruce Clark, Ph. D., président et chef de la direction de Medicago.

Gary Kobinger, professeur au Département de microbiologie-infectiologie et d’immunologie et directeur du Centre de recherche en infectiologie de l’Université Laval, a déclaré que « les efforts de collaboration entre l’équipe de recherche de l’Université Laval et Medicago ont été productifs pour développer des anticorps uniques contre des maladies infectieuses telles que le VRS et le MPVh, et cette expérience nous permet d’envisager avec confiance l’identification d’anticorps thérapeutiques contre le virus SRAS-CoV-2».

Le premier produit de Medicago, un vaccin recombinant quadrivalent contre l’influenza à PPV pour l’immunisation active contre la grippe saisonnière, est présentement à l’étude par Santé Canada à la suite d’un solide programme d’essais cliniques d’innocuité et d’efficacité comprenant plus de 25 000 patients.

Notes à l’intention des journalistes :

La plateforme de productions sur plantes unique de Medicago
L’entreprise utilise une technologie de production sur plantes exclusive pour développer des protéines thérapeutiques. Contrairement au développement de vaccins traditionnels, Medicago n’utilise pas de produits animaux ou de virus vivants pour créer ses produits. Elle utilise plutôt des particules pseudo-virales (PPV) qui imitent la forme et les dimensions d’un virus, ce qui permet au corps de les reconnaître et de créer une réponse immunitaire de manière non infectieuse. Les données des essais cliniques suggèrent que les PPV ont un mécanisme d’action multimodal qui est différent de celui des vaccins à virus inactivé, activant les deux bras du système immunitaire – une réponse immunitaire avec anticorps et médiation cellulaire.

La technologie exclusive de Medicago est rapide, polyvalente et modulable. Dès que la séquence génétique d’un virus est mise à sa disposition, Medicago peut mettre au point un candidat-vaccin de qualité clinique en seulement quelques semaines. Sa technologie recombinante permet la production d’un vaccin qui correspond précisément aux souches en circulation, comme dans le cas de la grippe saisonnière. La technologie est facilement modulable, ce qui permet à l’entreprise d’augmenter le volume de production en augmentant simplement le nombre de plantes qu’elle utilise.

Portefeuille de produits
Le premier produit de Medicago est un vaccin recombinant quadrivalent à particules pseudo-virales (PPV) contre la grippe saisonnière dont le dossier est présentement à l’étude par Santé Canada. Des candidats-vaccins contre la grippe pandémique, le rotavirus et le norovirus sont en cours d’essais précliniques et de phase II cliniques. Medicago développe également des anticorps contre le MPVh, le VRS et les opioïdes.

Installations
Medicago a son siège social à Québec, Canada, et prévoit produire des vaccins et des anticorps anti-COVID-19 dans son usine pilote de Québec pour répondre à la demande immédiate et à court terme. L’entreprise dispose également d’une usine de fabrication à Durham, Caroline du Nord (États-Unis), qui est présentement consacrée à la production de vaccins et d’anticorps pour ses essais cliniques et qui devrait soutenir le lancement de son vaccin antigrippal recombinant quadrivalent à particules pseudo-virales (PPV) une fois approuvé. Une nouvelle usine de fabrication à la fine pointe de la technologie est en construction à Québec. Cette usine sera opérationnelle d’ici 2023 et aura la capacité de produire jusqu’à 50 millions de doses de vaccin antigrippal recombinant quadrivalent par année.

À propos de Medicago
Medicago est une entreprise biopharmaceutique qui compte plus de 450 employés au Canada et aux États-Unis. La mission de Medicago est d’améliorer la santé dans le monde grâce à ses technologies innovantes de production sur plantes qui permettent de répondre rapidement aux nouveaux problèmes mondiaux en matière de santé. Medicago s’engage à faire progresser les thérapies contre les maladies potentiellement mortelles dans le monde entier.
Pour de plus amples renseignements : www.medicago.com

SOURCE Medicago

Hi, How Can We Help You?